Clic sur la photo pour agrandir   Clic sur la photo
pour diaporama complet
  Longechaux sans seigneur résidant, sans église, sans pouvoir commercial fut l’objet de convoitises et de luttes d'influences de la part de ses voisins plus fortunés.
Le vicaire général de Besançon, Claude de la Baume, publia un décret le 10 septembre 1574, déclarant que les habitants de Longechaux sont paroissiens de Vercel.
La demande d’une érection de chapelle fut adressée à l’archevêché de Besançon au début de 1657.
Celui-ci ayant donné son accord, il restait à demander l’autorisation au seigneur de Vercel, Philippe Eugène d’Archey, pour le terrain prévu à cet effet.
La réponse favorable du baron d’Archey est donnée de son château de Thoraise le 20 mai 1657.
C'est Etienne Nicolas qui donna un chassal de 48 pieds de long et de 40 de largeur, lequel était de condition mainmortable.
La chapelle fut consacrée le 25 mai 1665 et dédiée à Sainte Anne et à Saint Urbain pape et martyr.
Des fondations furent instituées, avec rentes payables au prêtre desservant de Vercel, pour les huit messes qu'il viendra célébrer.
Les habitants fourniront habits, livres et luminaires.
Le premier chapelain résidant fut l’Abbé Bonnet en 1742.
Pierre François Nicolas, originaire de Longechaux y fut nommé comme Curé en 1786. Il s'empressa de consommer la séparation d'avec Vercel et le cimetière fut inauguré le 23 février 1786.
La tombe de ce prêtre, véritable organisateur de la paroisse, se trouve au cœur avec l'inscription suivante : « Pierre François Nicolas, vicaire en chef... 33 ans à Longechaux mourut âgé de 62 ans en 1802 »

 

     
Vue du village.
Clic sur la photo pour agrandir
Clic sur la photo pour agrandir Clic sur la photo pour agrandir

 

CONTACT - PERMANENCE PAROISSE - Cure de Valdahon
3, rue de l'Eglise
Du mardi au samedi inclus
De 09h30 à 11h30
Tél: 03 81 56 21 40